Notes on "Les intérêts de la France mal entendus, dans les branches de l'agriculture, de la population, de finances, du commerce, de la marine, & de l'industrie"

The aim of Transcribe Georgian Papers is to produce useable text documents of the manuscript materials and not critical editions. Please be aware this document may contain errors in the transcription.

Found an error? Please report errors and issues in the transcription to transcribegpp@wm.edu.

Needs Review 1

pris dans les différentes Provinces; conduite par un Intendant Général d'Agriculture, et dirigée par un Secretaire d'Etat crée uniquement pour cette partie. Necessité d'établir une gratification sur l'exporation, à l'exemple de l'Angleterre. Avant d'établir des Réglemens sur l'Agriculture, il faut remedier à la foule des inconvéniens qui l'empêchent de fleurir. Il faut commencer par diminuer le nombre des Provinciaux qui habitent Paris. Empecher les grands Propriétaires de faire de nouvelles acquisitions en Terres. Se roidir contre les représentations des gens d'Eglise, qui demandent continuellement Sous différens prétextes, la permission de faire de nouvelles acquisitions Accorder plus facilement le dénombrement et la vente des Biens substitués. Eteindre une infinité de Droits de directe mal fondés. Diminuer les taxes sur les Paysans et les laboureurs.